Règles de conduite : quelles sont les règles de circulation des trottinettes électriques ?

trottinettes électriques
trottinettes électriques

L’utilisation d’engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) a connu une grande croissance voici quelque temps. Plus pratiques et écologiques, de plus en plus de personnes optent pour la rapidité et l’efficacité des trottinettes électriques lors de leur déplacement. Classés avec les piétons, les utilisateurs des deux roues sont régis à des réglementations strictes pour la sécurité de tous.

Quelles sont les réglementations à savoir sur la trottinette électrique ?

Depuis l’accroissement des utilisateurs de trottinettes électriques dans les centres-villes, les autorités ont pris des mesures strictes sur l’utilisation de celles-ci. À Paris, les règlements sont catégoriques. Toutes les trottinettes électriques doivent obligatoirement circuler dans les pistes cyclables ou les voies vertes, et non plus sur le trottoir comme avant. Le stationnement des trottinettes est également pris en compte par la municipalité pour le bon ordre.

Il est d’ailleurs impératif de souscrire une assurance en responsabilité civile pour toute utilisation de trottinettes électriques. Cela est instauré pour couvrir tous les potentiels dommages affectés aux tiers (matériel, véhicule, personne…). La plaque d’immatriculation de la trottinette et la possession d’une carte grise sont également indispensables pour tout usager d’EDPM. Comme elle dépasse les 6 km/h, la trottinette est identifiée comme un cyclomoteur. Le respect des réglementations sur la circulation est donc précieux pour la sécurité mutuelle.

Quelles sont les règles de sécurité pour l’utilisation de la trottinette électrique ?

Les EDPM sont catégorisés parmi les véhicules à moteur, tels que les motos et les vélos électriques. Pour ce genre de véhicule, plusieurs règles de sécurité sont à prendre en considération. Comme le port de casque à cyclisme qui est devenu impératif pour tous les conducteurs de trottinettes électriques. L’usage des écouteurs est par-dessus tout défendu pendant l’usage de l’appareil. Sur une trottinette électrique, il est important d’avoir des feux avant et arrière et un klaxon.

Il est bon à savoir que le port de passager sur une trottinette électrique est strictement interdit pour les conducteurs. Un usager, âgé de 12 ans minimum, doit être seul lors de l’usage de sa trottinette. En grand nombre, la vitesse maximale permise pour une trottinette électrique est de 50 km/h, et sur les pistes cyclables et les voies vertes 25 km/h. Pendant une circulation nocturne, étant donné la visibilité médiocre, tout utilisateur de trottinette électrique est dans l’obligation de porter un gilet de haute visibilité ou d’un équipement rétro-réfléchissant conforme aux règlements.

Quelles sont les sanctions probables en cas d’infraction des règles ?

L’emploi des trottinettes électriques est facile et accessible pour tout le monde. Cependant, les règles instaurées concernant son utilisation sont à prendre en compte par tous les conducteurs pour la sécurité de tous. Avec les réglementations introduites, toute infraction aura sa peine. Des amendes et des verbalisations seront appliquées pour toute entorse de la loi. Avec l’envahissement des EDPM dans les rues des centres-villes, les précautions sont à prendre très au sérieux.

Pour une trottinette circulant sur le trottoir, sans autorisation, une verbalisation dissuasive de 135 euros sera soutirée. Le non-respect des règles de circulation pourrait aussi coûter 35 euros à l’usager. Attention, le dépassement de la vitesse maximale autorisée, 50 km/h en agglomération et 25 km/h sur les voies vertes et les

Be the first to comment on "Règles de conduite : quelles sont les règles de circulation des trottinettes électriques ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*